CAMGT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAMGT

Message par andaine le Sam 7 Nov 2015 - 15:24

Avant de commencer, je me permets de vous exposer la manière dont nous allons travailler tout au long de cette session.

  • D'abord nous travaillerons sur la gestion des mines, autrement dit leur entretien. Quand ? Comment ? Et pourquoi est-ce nécessaire ? La dernière question semble évidente mais pas pour tout le monde.
  • Ensuite nous chercherons à comprendre l'ensemble des données consultables dans un bureau de CaM, "une mine d'or" si vous me permettez cette galipette verbale.
  • Nous travaillerons ensuite sur l'utilisation des bouliers, quelles sont les données qui servent et comment les utiliser ? Une troisième phase nécessaire pour la dernière phase qui est...
  • La diffusion de l'information, car autant CaMGT est une charge économique, la communication est tout aussi importante. Ici nous verrons le rôle des contremaîtres, le rôle du CaMGT pour la couronne, le bureau des mines en gargote et l'utilité des bouliers.

Et enfin, mais contrairement au quatre autres points cela ne comptera pas pour l'examen final, le rôle du CaMGT au sein de la Chambre des Élus et dans les municipalités fluviales.

Votre session d'apprentissage sera sanctionnée par un examen final qui vous amènera en condition d'exercice de la fonction de CaMGT. Vous aurez un jour et une lune pour me rendre un bilan quotidien avec les données que je vous aurai fourni, et ce sur sept jours. Pour boucler ces sept jours, un bilan hebdomadaire minier vous sera demandé où vous aurez pareillement un jour et une lune pour le rendre, soit un examen sur huit jours non sectionnable. Je m'adapterai à vos disponibilités pour la période d'examen.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Sam 7 Nov 2015 - 15:32

Commençons donc avec la gestion des mines.

Vous avez certainement déjà entendu parler de l'entretien des mines mais ignorez certainement les mobilisations nécessaires pour répondre à cet "entretien". L'entretien des mines est essentielle à la bonne gestion du parc minier du Duché d'Orléans.

Le parc minier du Duché d'Orléans se compose de 4 mines :

  • Une mine d'or entre Blois et Patay, où est extrait l'or, nécessaire à la frappe des écus.
  • Une mine de fer entre Orléans et Montargis, où sont extraits des kilos minerais de fer
  • Une carrière de pierre entre Gien et Orléans, où sont extraits des quintaux de pierre
  • Une carrière d'Argile entre Montargis et Gien, où sont extraits des pains d'argile


Vous vous imaginez avec aisance que le CaMGT ne peut se déplacer dans chaque mine pour ordonner de vive voix l'entretien de telle mine qu'il juge à entretenir et ce en une seule et unique journée, c'est pourquoi il a des adjoints à qui il donne l'ordre d'entretenir et qui se charge de faire passer l'ordre. Ces mêmes adjoints informent le CaMGT de la quantité nécessaire pour les entretiens mais aussi du nombre de mineurs actuellement dans la mine.

L'entretien d'une mine consomme de la pierre et du fer. La quantité dépend de la fréquentation des mines depuis le dernier entretien mais aussi des matières extraites de la mine (fer, pierre, argile, or) ou encore du niveau d'aménagement de la mine. Plus une mine est aménagée en matière de sécurité, moins elle demandera de matière première pour l'entretien.

Illustration.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Sam 7 Nov 2015 - 16:04

Une province qui possède dix mines n'est pas plus riche que celle qui en possède quatre. Mais ne parlons pas de richesse lorsqu'il s'agit de mine mais de productivité. Une province qui possède dix mines consomme deux fois et demi plus de ressources pour l'entretien qu'une province qui en possède quatre. Car un parc minier de dix trous demande énormément plus d'entretien qu'un parc minier de quatre mais il arrive à compenser car il produit plus. C'est donc proportionnel. La province à 4 mines produit relativement "peu" donc consomme "peu", la province à 10 mines produit beaucoup mais consomme beaucoup. Donc à la fin, les deux provinces arrivent à peu prêt au même pourcentage de productivité.

La fréquence d'entretien d'une mine ou d'une carrière varie. Le CaMGT qui a de l'expérience et du temps attend que la demande d'entretien atteigne le seuil de rupture et celui qui n'a que peu de temps entretient les mines tous les jours.

Qu'est-ce que le seuil de rupture ? Le seuil de rupture est indiqué par vos adjoints pour chaque mine et chaque carrière. Il est un seuil à ne surtout pas atteindre lorsque la lune est haute, puisque, à l'aube la mine se sera écroulée et son niveau de sécurité réduit. Dès lors, le CaMGT et le Gouverneur sont immédiatement informés. Si le seuil de rupture est atteint ou dépassé en journée, le CaMGT peut toujours ordonner l'entretien de la mine jusqu'à la nuit sans risquer qu'elle ne s'écroule (23h59 au plus tard).

Si la mine chute pendant la nuit, il est toujours possible de retrouver le niveau de sécurité précédent. Mais son coût d'amélioration est extrêmement cher et nécessite des matières premières, comme pour l'entretien et c'est pourquoi les Chambres des Elus préfèrent que les CaMGT entretiennent quotidiennement plutôt qu'en fonction de leur expérience.

Une mine à faible niveau de sécurité perd de la productivité contrairement à la mine à un fort niveau de sécurité car une mine mal entretenue et surtout des pioches usées ne facilitent pas la tâche.

Lorsqu'il y a un faible taux de productivité cela se remarque dans les variations du bilan du CaC, et on voit nettement une ressource chuter. Si cette chute est critique et que les stocks de matières premières continuent de baisser sans se stabiliser au point de ne presque plus en avoir, le CaMGT peut demander au Gouverneur l'autorisation de fermer une mine ou même le Gouverneur peut ordonner au CaMGT de fermer une mine. Dès que l'ordre est donné par le CaMGT, la mine ne se ferme que le lendemain et aucun mineur ne peut y travailler. Donc, plus besoin d'entretenir la mine le lendemain. Cela permet de sauvegarder des matières premières.
Le choix de la mine à fermer dans des périodes de pénurie est important. La mine d'or est la mine la plus souvent fermée car c'est celle qui consomme le plus de matière première, pas loin de 100 quintaux de pierre et 75 kilos de minerais de fer pour chaque entretien. Mais si le Duché n'est pas en prospérité économique, il favorise la fermeture de la mine qui produit le plus de matière première qu'il y a d'entreposé dans les stocks ducaux.

Illustration.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Mar 10 Nov 2015 - 18:01

Si on se retrouve avec 0 minerais de fer et que l'on ne peut donc plus entretenir les mines, chaque mines chutera d'un niveau de sécurité une fois le seuil de rupture atteint. Mais attention, la quantité nécessaire à l'entretien ne devient pas nulle une fois le niveau de sécurité inférieure atteint, cela se cumulera à la précédente valeur jusqu'à ce que l'entretien soit ordonner avec les ressources nécessaires. Les mines ne se fermeront jamais automatique, c'est obligatoirement le CaC ou le Bailli qui se doit de les fermer en envoyant vos adjoints.

Je ne peux vous donner de chiffres précis concernant le Duché d'Orléans étant soumis au secret sur ceux-ci, même dans le cadre d'un enseignement. Mais comme chaque Duché, les matières premières ont leurs hauts et leurs bas. Par exemple, les fréquentations de la mine de fer peuvent chuter une semaine, puis la suivante c'est la carrière de pierre et ensuite la mine d'Or, on ne peut prévoir ce genre de chose. Pour la mine d'or, ce n'est pas une question de "gagner beaucoup" c'est savoir si la création monétaire, sur laquelle je reviendrai très prochainement, est supérieur aux salaires miniers. Pour la carrière d'argile c'est aussi différent, l'argile sert essentiellement pour le prestige étant donné le peu de sculpteur en Orléans et la faible demande de leurs produits finis, donc la carrière est ouverte ponctuellement, en fonction des besoins du Gouverneur pour les investissements.

Il arrive parfois que l'on manque de matière première pour entretenir les mines, mais le CaMGT a l'obligation de prévoir cela en guettant les bilans du CaC. Dans le cas où la pénurie est imminente, le CaC devra importer les matières premières dans les délais les plus brefs pour ne pas voir nos mines chuter. Ou alors comme expliqué précédemment, on ferme une mine et on encourage à ce rendre dans l'exploitation où les matières premières manquent. Mais généralement le manque de matière première pour entretenir s'explique par le manque de fréquentation.

Un CaMGT doit toujours prévenir le Gouverneur de la fermeture d'une mine et les raisons qui le motive à le faire. Si le Gouverneur dit "non" et que le CaMGT cible vraiment une urgence, il peut se référer au Duc qui prendra sa décision à la place du Gouverneur. Il se peut que le Gouverneur n'y connaisse rien sur les mines, mais un Gouverneur fait généralement confiance à son équipe, donc si le CaMGT présente ses motivations, il n'y a pas de raisons qu'il refuse.

Venons-en à la compréhension des données. Avant tout, arrêtez-moi si ça ne va pas, la compréhension absolue de cette partie de session est essentielle pour la suivante, c'est la plus courte de toute mais loin de ne pas être essentielle.

Le bureau du CaMGT est un bureau chargé de parchemins que lui déposent ses adjoints tous les jours. Il y a trois types de données :



  • Les fréquentations de la mine étudiée ces sept derniers jours (depuis le jour de consultation)
  • Les entretiens de la mine étudiée, effectués ces sept derniers jours (depuis le jour de consultation)
  • Les production de la mine étudiée, réalisés ces sept derniers jours (depuis le jour de consultation)


Commençons par la liste la plus longue : les fréquentations de la mine étudiée ces sept derniers jours. Ces données sont essentielles à la transformation des données en chiffres compréhensibles par tous. Regardons cela ensemble.

Illustrations des données brutes comme les lirait le CaMGT.

Voilà devant quoi vous vous retrouverez à l'examen. Une jolie liste qui en apparence effraie mais après lecture analytique n'effraie plus du tout.

Premier point, ce sont des données sur les sept derniers jours. Donc forcément, c'est rangé par jour.
Second point, il répertorie "le nombre de mineurs", par temps de minage qu'ils ont choisi. Vous reconnaîtrez aisément les fiches de salaire exposés sur les panneaux devant les mines, 1,2, 6, 10 et 22 heures.
En somme le Mercredi 26 Novembre, 58h ont été effectués par tranche de 1h de mine. Ce qui ne veut pas forcément dire que 58 personnes ont travaillé 1h, mais l'ensemble de la population minière a travaillé l'équivalent de 58h sur une heure.
Le même jour, 16h ont été effectuées par tranche de 2h de mine.
60h effectuées par tranche de 6h de mine.
80h effectuées par tranche de 10h de mine.
242h effectuées par tanche de 22h de mine.
L'utilité de savoir calculer ça en heure ? C'est complètement inutile, c'est pour vous souligner que 58, 8, 10, 8 et 11 ne correspondent pas au libellé.

Un autre point dans l'affichage de ces données. Gardons l'exemple des données du Mercredi. La totalité de ces données seront inscrites seulement le lendemain, le Jeudi à 00h01, et dès lors vous pourrez les exploiter. N'exploitez pas les données du jour où vous consultez car elles ne sont pas complètes. Si vous les exploitez à 10h le Mercredi, vous oubliez 14h où des mineurs se sont rendus à la mine, et sachant que vos bilans sont quotidiens et non "mi-quotidien" vous perdez une source très importante de données pour la transformation des chiffres. Le CaMGT exploite TOUJOURS les données d'hier. Mais nous reverrons cela plus en détails lorsque nous viendront à parler du boulier.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Lun 30 Nov 2015 - 18:26


Pouvez-vous, je vous prie me dire à quoi correspond la troisième, soit la dernière, colonne du tableau de données des fréquentations que vous avez ici ?

Il correspond au nombre de fiches de salaire distribuées, équivalentes à 1h. Si par exemple les mineurs qui ont travaillait comme moi je travaillais, il n'y aurait en réalité que 6 mineurs sur les 58h de travail. Bien. Poursuivons.

Les données sur l'entretien et la production sont très simples. Les données sur la production vous permettent de définir ce qui a été produit quotidiennement en matières premières et celles pour l'entretien, c'est un "rapport" de l'ordre d'entretien que vous avez effectué : c'est juste un rappel sur les sept derniers jours.

Croquis.

La première partie concerne donc seulement la production, et je pense qu'elle est explicite. Supposons que c'est une mine de pierre, elle a produit le 27 Novembre 73 quintaux de pierre, mais attention ces chiffres de production n'ont pas soustrait la consommation pour l'entretien. Vous allez donc me dire "elle a produit beaucoup donc ça va" mais non car il n'y a pas qu'une mine d'entretenue. En somme, en fonction des autres mines vous pourrez déterminer la véritable production.

La deuxième partie concerne donc l'entretien et ici vous voyez qu'il a été fait quotidiennement. Comme je vous l'ai déjà dis il y a deux manière d'entretenir : Quotidiennement et Ponctuellement. Lorsqu'un CaMGT décide d'entretenir quotidiennement, deux choix s'offrent à lui : soit il entretient quotidiennement et manuellement, soit il entretient quotidiennement et automatiquement en laissant ses adjoint se charger de l'entretien. Dans cet exemple on suppose que c'est un entretien quotidien automatique car les chiffres d'entretien sont à peu près stables.

À présent que nous en avons fini avec les données, je vais vous donner à chacun un boulier, le même que celui qu'utilise le CaMGT d'Orléans mais rangé. Il m'a été autorisé de vous le prêter à vous deux dans le cadre de votre apprentissage alors je vous saurai gré de ne pas le faire circuler d'en d'autres mains que les vôtres.

Nous allons dès à présent le comprendre, le décrire et le remplir ensemble. Ce boulier est celui que vous devrez maîtriser lors de l'examen final qui je vous le rappelle, vous mettra en condition d'exercice de la fonction de CaMGT
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Lun 30 Nov 2015 - 18:33

Ce boulier est le plus simple que je n'ai jamais eu à travailler, et le plus esthétique aussi. Car des bouliers qui font mal aux yeux ou qui colle aux doigts j'en ai vu malheureusement. Cependant leur qualité était identique. Le troisième point de notre cours traite de la compréhension de notre boulier et surtout comment l'utiliser, rien de très compliqué, bouger les billes tandis que vous répertoriez vos chiffres sur un tableau, ceux que vous avez là. Ces tableaux se remplissent avec les données que l'on a su étudier précédemment : Les fréquentations des mines, la production et l'entretien.

Comme vous le constatez, sur ce parchemin sont représentées les quatre mines d'Orléans et deux autres tableaux qui sont des synthèses de vos calculs après avoir utilisé le boulier.
Prenons pour exemple de tous, la carrière de pierre.
La première ligne, colorée en fonction de la mine choisie, ici pour la carrière de pierre, grise, représente les informations très générales.

  • Vous avez la position de la mine, dicte "noeud 391"
  • Des xx/xx qui correspondent aux dates. Comme je vous l'ai déjà dit, les calculs se font sur une semaine, le CaM peut rendre un bilan hebdomadaire des mines s'il le souhaite, comme le fait notre CaMGT actuel ou bien quotidien pour une meilleure communication. Les calculs s'étalent donc du Lundi au Dimanche.
  • Est affiché un chiffre à côté de "production" cela affiche la valeur d'un quintal, d'un kilo ou d'un pain d'argile au sein du domaine royal. C'est une valeur fixe, sauf quand la couronne décide de la faire fluctuer : très rarement et les CaMGT du Domaine Royal (DR) sont informés. Tout ce qui suit production correspond donc au chiffre de production bruts donnés dans par votre adjoint dans votre bureau.


Il illustra la présentation générale, jusque là rien de très compliqué. Il continua dans cette même lancée.

J''y ajoute les chiffres de production comme sur les illustrations précédentes, beaucoup de choses changent et vous utilisez automatiquement votre boulier.(on image que le 27 était un Lundi ^^)

Illustration des changements à la vue de tous.

Détaillons à présent les changements après avoir ajouté les chiffres de production. D'abord, le 426 correspond au total de quintaux produits, sans avoir soustrait l'entretien. C'est à dire des chiffres de production bruts. Le premier "5878,80" correspond à la valeur en écus des quintaux, soit 426 multiplié par 13,80. et le second correspond à une synthèse en écus, après avoir soustrait l'entretien, mais lui nous le retrouverons plus tard car il va encore changé.

Maintenant, poursuivons avec les fréquentations. Nous allons à nouveau prendre les chiffres précédents. Il s'agit de la partie de juste en dessous.

Il y dépose alors les changements nécessaires et des chiffres fictifs pour les données d'après le 29 pour compléter l'exercice.

Il y a donc énormément de changements que je vais vous détailler.


  • D'abord le total en heures est affiché
  • Puis l'équivalence en écus (pour les salaires)
  • Et enfin les dépenses totales en écus (pour les salaires)
    Les chiffres des fréquentations permettent donc de déterminer le total hebdomadaire des salaires. Ici 2362,28 écus.


On en vient à l'ultime partie, les entretiens, rien de très compliqué. Compléter cette partie permet de déterminer la valeur en écus des coûts d'entretien.

Et il repartit dans ses illustrations toujours en prenant les précédents chiffres. Puis de continuer à mettre à jour ses tableaux en utilisant son boulier avec dextérité.

Toujours une multitude d'informations.


  • D'abord la valeur en écus d'un quintal et d'un kilo.
  • Puis les coûts d'entretiens
  • Puis le total hebdomadaire en matières premières des coûts d'entretien
  • Puis le total hebdomadaire en écus des coûts d'entretien en écus par matière, et pas par mine comme écrit. Puis le TT en écus d'entretien. Soit la valeur total.


Et enfin, cela permet de se situer économiquement sur la semaine ou sur le jour, grâce à la dernière ligne.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Lun 30 Nov 2015 - 18:41

Poursuivons dans ce cas.
Vous venez ici d'apprendre à remplir un bilan du CaMGT. C'est pareil pour toutes les mines et toutes les carrières, seules les données diffèrent.

Le maistre s'approcha et présenta un nouveau parchemin.

Ici, nous avons deux synthèses hebdomadaires qui nous permettent toujours de déterminer la recette ou la perte de la semaine. Tous les deux se calculent très facilement grâce aux bilans que nous venons de remplir (remplissage automatique des synthèses). C'est pourquoi, nous allons juste chercher à les comprendre et à récupérer le plus intéressant pour l'étape suivante.

Commençons par la balance économique.

  • "Entretien Pierre" et "Entretien Fer" correspondent au coût d'entretien pour l'ensemble des mines et des carrières du Duché.
  • Salaire, c'est explicite, la somme en écus dépensée pour payer les mineurs cette semaine.
  • Production "Or", quantité en écus produit
    Production "Fer", quantité de fer produit
    etc...
  • Quantité finale "Or", quantité en écus produit par la mine d'or moins les salaires de toutes les mines
    Quantité finale "Fer", quantité en matière (fer) produit par la mine de fer moins l'entretien (fer) de toutes les mines
    Quantité finale "Pierre", quantité en matière (pierre) produit par la carrière de pierre moins l'entretien (pierre) de toutes les mines
    Quantité finale "Argile" est égale à la quantité de production.
  • Valeur finale est la valeur en écus de la quantité finale.
  • Et en dessous de la valeur finale : les recettes ou les pertes converties en écus.

Ce qui a une importance dans cette première synthèse c'est la quantité finale, elle vous permet de savoir quelle mine il vous faudra surveiller la semaine suivante et à laquelle il faut encourager les mineurs à se rendre.
La dernière ligne de la valeur finale permet aussi de se positionner ou d'apporter une information plus précise sur la recette ou la perte de la semaine.

Poursuivons avec la deuxième synthèse, les ressources minières. Pareillement, tout se remplie avec le boulier. Je ne vous fais pas un détails de ce qu'il y a puisque nous avons déjà vu ces chiffres or que là ce n'est pas que sur une mine mais les quatre. Je préciserai davantage si vous le désirez. Mais l'important à retenir et la dernière ligne qui vous permet de déterminer la pire journée de la semaine et la dernière colone vous rappelle votre recette ou perte hebdomadaire. En bref, cette synthèse est la même que la précédente, mais plus précise car elle est quotidienne et l'autre hebdomadaire.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Lun 30 Nov 2015 - 18:44

CaMGT est donc non seulement un poste à détermination économique mais son rôle communicatif est tout aussi important.

Premièrement pour apporter l'information du labeur des mineurs. Effectivement, c'est grâce à ces bilans, quotidiens et hebdomadaires, que la population est informée. Nous pouvons penser que ceci est inutile mais sachez que la population qui travaille le plus dans les mines ( < 22h) est la population active donc qui lit les annonces. Aussi l'information quotidienne a un effet comme la communication hebdomadaire mais qui est moins précise car la production peut varier au cours de la semaine.

La communication du labeur des mineurs se fait via la gargote au bureau de la mine. Chaque CaMGT a sa manière de communiquer son information, c'est la seule chose qui n'est pas standardisée dans le poste de CaMGT. Cependant, de nos jours la communication reste à déposer les bilans, qui ne sont pas parlants pour celui qui ne connait rien de rien au mine et qui n'a pas envie de se creuser la tête devant un tableau. Aussi, par le passé, et selon les CaMGT la communication avait d'autres formes. Les bilans hebdomadaire de Loraline par exemple qui, comme vous pouvez le voir, n'accordez que peu d'attention aux tableaux d'époque mais plus à l'écrit et surtout au graphique mis au centre. Les bilans quotidiens sont quant à eux déposé en halle, où un bureau minier s'y prête également, tenu par les contremaîtres des villes. Les contremaîtres sont nommés par le CaMGT et sont en charge de la communication locale de la ville où ils sont affectés, malheureusement la charge de contremaître est fort peu convoitée bien que sous certains mandats, les CaMGT ont tenté de faire revivre cette charge en permettant au contremaître de partager leurs idées. Vous voyez ici un exemple de bilan quotidien déposée en halle de Montargis. Il est court car l'information n'a pas besoin d'être longue, juste d'être concise et claire. Malheureusement, diriger les mineurs grâce aux bilans ne fonctionnent bien que lorsqu'une ville qui possède deux mines, comme Montargis, Gien (quand la carrière d'argile est ouverte) et Orléans n'a pas des salaires différents pour chaque mine. Dans le cas où les salaires sont égaux, nous remarquons que nos bilans sont lus lorsque deux jours plus tard nos chiffres nous disent qu'il y a eu plus de fréquentation dans cette mine que dans l'autre. Donc la communication avec les Orléanais concernant les mines reste très importante.

Le CaMGT a également un devoir envers la couronne. Il assiste à au conseil de la salle des finances à la surintendance de France où il a le devoir de déposer ses bilans au moins hebdomadaires. Ces bilans hebdomadaires sont utiles pour la surintendance afin quant à elle de fixer des chiffres à hauteur du DR. Ici, seulement les tableaux sont utiles puisque la communication manuscrite ne leur sera pas trop utile. Il peut arriver que des sujets de débat s'ouvrent en salle des finances auxquelles le CaMGT peut participer mais malheureusement cela arrive rarement.

Pour votre examen, je vous demande de prendre exemple sur les affichages en gargote et en halle car il vous sera demandé de me faire un bilan quotidien comme si vous étiez CaMGT. Donc forcément la communication, les points les plus importants vous allez vite les comprendre : la production, est-ce que les fréquentations étaient bonnes, l'information des salaires payés, et la valeur final en matière et en écus. La complexité de l'exercice pour vous sera de travailler, comme le CaMGT actuel avec un boulier standardisé afin de faciliter la tâche de la surintendance.

Bien, abordons le point de repos, donc qui ne sera en rien jugé pour votre examen, le rôle du CaMGT au sein de la Chambre des élus et des municipalités fluviales.
Le CaMGT est un représentant du peuple élu qui siège à la CdE pour deux mois. Il est inscrit dans le registre économique et donc travaille en étroite collaboration avec ses compères Bailli et Commissaire au Commerce notamment dans la réalisation ou la discussions de projets économiques dans lesquels il est appelé. Le Gouverneur peut aussi l'affecter à d'autres tâches selon le bon vouloir du CaMGT qui n'est pas dans l'obligation de répondre suivant ses disponibilités mais le devoir de répondre à l'intérêt du peuple prime également et est la qualité majeur de tout bon représentant. Le rôle du CaMGT dans les municipalités fluviales est le contrôle du bon paiement des taxes portuaires de la ville d'Orléans, la nomination des chefs de port, sans consultation à Orléans et avec consultation avec les investisseurs à Gien et à Blois. Car la particularité de notre Duché et que nous possédons un port public et deux ports privés. Le Duché d'Orléans a un contrôle sécuritaire sur ces ports mais nullement économique puisque l'ensemble des taxes payées aux ports de Gien et de Blois reviennent aux investisseurs selon un contrat définie il y a quelques années. Or, le CaMGT doit s'assurer qu'à Orléans les taxes sont biens payées, grâce au chef de port qui doit l'en informer. Le CaMGT gère également le traitement des dossiers concernant la construction des navires. Il reçoit le dossier de l'armateur et le soumet avec un devis au Duc d'Orléans et au Gouverneur pour l'acceptation avant de demander au chef de port, dans la ville où le bateau doit être construit, de contrôler la construction tandis que le CaMGT supervise la construction.
avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Mer 6 Jan 2016 - 17:59

Edward a écrit:
Mardi vous recevrez vos premières directives par message (boîte de réception de ce fofo) vous aurez un jour et une lune pour y répondre. Vous avez normalement déjà reçu votre boulier d'examen. (voir votre boite mail.) Vous réussirez cet examen, soyez en persuadé, rien de très difficile vous sera demandé.

Examen Final pour la formation de Commissaire aux Mines et aux Grands travaux
Le sixième jour de Décembre 1463

Le présent document expose les exigences attendues lors de l'examen pratique à la formation de CaMGT qui se déroulera du Mardi 8 Décembre 1463 au Mardi 15 Décembre 1463 pour l'apprentie Sibelia Querini [Sibelia].

Vous allez être mis(e) en condition d'exercice de la fonction de Commissaire aux Mines et aux grands travaux. :

Mise en situation de base :
- Compléter le bilan du CaMGT quotidiennement sur sept jours avec les données qui vous seront fournies puis le transmettre à votre examinateur (quotidiennement pour s'assurer de son évolution) : seulement les quatre tableaux des mines sont exigés.
- Réaliser quotidiennement un court bilan manuscrit qui devrait être adressé à l'ensemble de la population orléanaise pour exposer la situation des mines.
- Transmettre le bilan hebdomadaire (tableaux) complet le huitième jour d'examen à votre examinateur.
- Réaliser un bilan manuscrit de la semaine minière le huitième jour d'examen à votre examinateur.
- Signaler si oui ou non vous entretenez une ou des mines ce jour en fonction des données qui vous seront données.

Mise en situation approfondie :
- De décider de favoriser une mine ou non et comment le faire.
- De répondre à un ou des aléas.

Les bornes fixées de l'examen ne seront pas extensibles sauf pour des cas exceptionnels présentés à votre examinateur dus à un retard ou une journée d'absence signalée à l'examinateur.
Dans le cas où vous ne comprenez pas un point dans l'examen, merci de vous référer à l'examinateur.
La signature de l'examinateur l'engage à respecter les bornes chronologiques pour assurer la réussite de votre examen.
Votre signature affirme votre engagement à suivre l'examen dans les bornes chronologiques imposées et les exigences pratiques demandées.


L'examinateur




L'apprentie

avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par andaine le Mer 6 Jan 2016 - 18:06

Edward a écrit:

Avant toute note qui sanctionne votre examen, je souhaite vous féliciter pour être resté tout le long de votre session d'apprentissage. Certains abandonnent en cours de route ne pensant point avoir les épaules pour continuer ou parfois pour d'autres raisons personnelles que nous comprenons.


Formulaire d'examen
Session CaMGT - Sebelia Querini

Vous fûtes examiné du Mardi 8 Décembre 1463 au Mardi 15 Décembre 1463 dans un cadre de mise en situation d'exercice de la fonction de Commissaire aux Mines et aux Grands travaux du Duché d'Orléans.

Nous affirmons que votre ponctualité quant à rendre vos bilans quotidiens fut exemplaire et que cette ponctualité manifeste votre assiduité quand à votre volonté à la réussite.
Nous affirmons que l'analyse de vos bilans est plus que convenable. Vous êtes douée d'un esprit synthétique qui permet à l'ignorant de comprendre avec aisance la totalité des données que pourraient vous donner vos calculs.
Nous affirmons que la mise en forme des bilans est peu soignée. Il est évident qu'il s'agissait ici de votre principal défaut dont la consigne soulignait l'importance, il est évident que les mots sont des outils de communication fort utiles pour la compréhension de tous mais l'attention vient du visuel que propose le CaMGT dans ses bilans, nous vous invitons donc à faire ressortir l'important grâce à de l'encre de couleur dans le cas où il vous sera offert l'occasion d'exercer la fonction.
Nous affirmons que les réactions aux aléas sont judicieuses et visent l'intérêt d'un équilibrage. Cependant nous vous invitons à prendre un parti clair lorsque le Gouverneur vous demande votre avis concernant le salaire minier et ne pas laisser le Gouverneur faire son choix, vous êtes élue comme lui et avez donc la liberté d'imposer votre manière de protéger votre parc mine, votre rôle de conseiller et de guider le Gouverneur vers une décision finale : la plus judicieuse ; n'ayez donc pas peur d'affirmer lorsqu'il s'agit de vos mines.

Par la présente, actons l'admission de l'apprentie, Sebelia Querini, à la session d'apprentissage et d'examen pour la charge de Commissaire aux Mines et aux Grands travaux du Duché d'Orléans avec une mention Bien.

Barème de l'examinateur :
Ponctualité : 15 points sur 15
Analyse et récupération des données : 35 points sur 35
Mise en forme : 5 points sur 20
Réactions aux Aléas : 20 points sur 30

Note finale : 75 points sur 100

    À Orléans,
    Le vingt-troisième jour de Décembre mille quatre cent soixante trois



avatar
andaine
Maitresse des lieux
Maitresse des lieux

Messages : 1505
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 583
Localisation : Sent Bertran de Comenge

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CAMGT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum